Aller le contenu

Tiré par les cheveux

« Alors c’est un univers qui se dirige vers la catastrophe, tu vois…
— Jusque là, classique.
— … et où la population est ravie de changer de dirigeants à chaque fois que les sornettes des uns sont supplantées par les fariboles des autres, parce que personne n’a le temps ni l’envie d’aller vérifier ce qu’ils racontent auprès des sages…
— Soit…
— Et où le roi d’un pays voisin est mort depuis six ans, mais comme ses conseillers ont trop peur de qui pourrait le remplacer, ils l’ont empaillé et le sortent sur le balcon de temps en temps.
— Hm… Je ne sais pas…
— Ah, et dans mon univers: un peu plus de la moitié de la population travaille 10% plus que l’autre moitié, mais gagne 15% moins, et ce depuis des siècles.
— Non, là: je dois t’arrêter: plus de la moitié de la population? C’est intenable, il y aurait une révolte. Les autres éléments ok, mais ça : aucun lecteur de Fantasy ne peut y croire… »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :