Aller le contenu

Revue de revues: Black Mamba Nº20

Black Mamba continue son petit bonhomme de chemin, et passe désormais à 100 pages (au lieu de 68). Ceci se traduit par un léger allongement des nouvelles et des BD publiées, ce qui permet de complexifier les intrigues.

Dans ce numéro, coups de cœur particuliers:

La pension des monstres, par Freddy Cash, Thomas Balard et Jez, sur une nouvelle de Robert Bloch: à la basse-saison, des forains prennent leurs quartiers dans une petite pension de famille, en ville. Parmi eux, le Comte Vomar, qui cache sous sa veste un frère siamois, malingre et immobile. Mais dans les yeux de ce dernier luisent une sombre lueur…

Cordes, de Santiago Eximeno, une exploitation amusante du thème des modes. Une société découvre comment fabriquer des cordes de fakir. Très vite, ceci devient le dernier accessoire en vogue, et de plus en plus de gens sont vus, dans leur jardin, dans les parcs, assis au sommet de leur corde, relaxés, béats. Jusqu’au jour où… ils disparaissent.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :